Humafrica

 

Témoignage de  Flavien  (2017)

Suite à une expédition humanitaire en 4L via l’association Humafrica, nous avons pu nous arrêter 4 jours au douar pour soutenir Nadia dans son projet. Vivre quotidiennement au douar est un dépaysement total, mais avec de beaux paysages et du bon couscous ! La vie là-bas est très rude et les habitants n’attendent qu’une seule chose chose l’eau… Nous avons creusé une tranchée à la pioche et à la pelle pour raccorder le forage au château d’eau, ce fut difficile mais les habitants sont tellement désireux d’avoir enfin l’eau, le courage s’est amplifié au fur et à mesure. Mais malheureusement sans compteur électrique et au vu des promesses non tenues d’un professionnel de la plomberie qui devait être présent avec le matériel, le miracle ne s’est pas produit. En attendant j’espère qu’ils trouveront les fonds pour finaliser tout ça car cela ne tient qu’à un fil… Je voudrais aussi rajouter que les femmes sont hyper motivées pour travailler et d’ailleurs Nadia en fait sa priorité. Pour finir je pense qu’avec un peu de solidarité, on peut faire beaucoup et faire bouger les choses pour améliorer les conditions de vies de ces familles. Pour qu’enfin elles puissent cultiver et s’auto-gérer. J’espère vraiment revenir un jour au douar pour voir l’évolution de ce projet humain et magnifique, cela restera une expérience inoubliable et une leçon de vie marquante qui m’a ouvert les yeux sur une culture différente de la mienne et j’envoie à SOS DOUARS tous mes voeux de réussite et de bonheur tant convoité, des pensées chaleureuses de Bretagne à tous les habitants du douar enchanté. Et merci pour votre accueil et votre bonne humeur permanente!